La guerre du Golfe

En août 1990 l’Irak de Saddam Hussein envahit et annexe le Koweït. Commence alors la première guerre du Golfe. Comment qualifier cette guerre : guerre néo coloniale, guerre pour le pétrole, guerre permettant aux Etats-Unis d’affirmer leur hégémonie à l’échelle mondiale ?
Henri Guillemin, fidèle à sa démarche, essaie de mettre les non-dits de ce conflit en pleine lumière, pour que l’on comprenne bien que les postures et discours des protagonistes occidentaux ne sont qu’un vaste jeu de dupes.
Le souci premier d’Henri Guillemin est de comprendre les véritables raisons qui ont poussé le Président Mitterrand à engager l’armée française dans ce combat éminemment douteux, alors même que de nombreuses voix de gauche s’y opposaient fermement.
L’ultime regard posé sur notre époque par un historien lucide, avec une profonde humanité, mais sans complaisance.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire