Bonne Année 2020

La Chaîne de Belledonne (Alpes) - photo de Patrick Berthier

Nouvelle Année 2020

Cher-es abonné-es, cher-es adhérent-es, cher-es ami-es,

En ce début d'année, généreuse pour tous les Auguste nés un 29 février qui doivent patienter quatre ans pour s'extasier, année qui par ailleurs se distingue ironiquement par une note vingt sur vingt (20/20), recevez nos sincères remerciements pour votre soutien, vos commentaires et vos suggestions.

Ils sont pour nous importants. Comme adhérents, comme abonnés, vos conseils sont précieux car ils nous encouragent à continuer à développer, avec solide détermination, autour des travaux d'Henri Guillemin, notre activité d'analyse critique et de déconstruction des différents romans nationaux qu'on cherche à nous imposer et ce, en tous domaines.
Et ils sont nombreux.

Nous le constatons, jours après jours, l'intérêt pour Guillemin ne faiblit pas. A travers nos actions et autres événements publics, nombre de messages de soutien l'attestent. 

Ses analyses, ses travaux et en particulier ses conférences - véritables moments pétillants pour l'esprit - sont, à l'évidence, en phase avec notre actualité.

Qu'en déduire ?

Ils sont accueillis comme des aides concrètes - kits pédagogiques d'auto défense intellectuelle, pourrait-on dire - pour comprendre les causes de l'immense crise sociale que nous vivons aujourd'hui, ainsi que les profondes fractures sociales qu’elle révèle ; et aussi pour empêcher que s'installe dans les esprits l'oubli que ce qui est à l'oeuve est la manifestation d'un rapport de force historique entre la petite minorité des "gens de biens" et le reste du peuple, et dont le nom, qu'on cherche à gommer, s'appelle rapport de classes.

Et qui dit rapport de classe, dit lutte des classes, n'en déplaise aux propagandistes de l'élite dominante.

La "Manufacture du consentement" à l'ordre néolibéral, théorie chère aux idéologues du néo libéralisme a failli. (cf. Walter Lippmann, Von Hayek et autres). Ne parlons même pas de l"ultralibéralisme.
Sur fond de faillite écologique planétaire, l'actualité montre qu'on ne consent plus au discours officiel ultra libéral du 'TINA' (There Is No Alternative). Saluons Noam Chomsky, Michel Foucault, John Dewey et consort, qui ont su dévoiler, dès l'origine, la machinerie de la fabrique du consentement.

En 2020, il s'avère qu'on ne consent plus au consensus national enseigné et diffusé par les dominants. On se réveille et on demande une organisation socio politique fondée sur le bien souverain de la justice sociale, qui plus est planétaire, sur fond du devenir de l'humanité.

Les Ami(e)s d'Henri Guillemin (LAHG) ouvrent, avec 2020, leur cinquième année d'activités. La feuille de route est la suivante :

Prix Henri Guillemin

Dés le lendemain de la diffusion de notre lettre d'information du 20/12/19, nous avons reçu des propositions de dernières minutes qui, arrivées avant le 31/12, conformément à notre règlement stipulant la clôture des propositions au 31/12/19, ont donc été prises en compte.

Les titres proposés dans les derniers jours de décembre 2019 sont les suivants :

Le Peuple Souverain et sa représentation - Politique de Robespierre, de Yannick Bosc - Ed. Critiques

Eugène Varlin, de Jacques Rougerie - Ed. du Détour

Le Directoire, de Yannick Bosc et Marc Bélissa - Ed. La Fabrique

La Guerre civile en France 1958-1962, de Grey Anderson - Ed. La Fabrique

L’Etat détricoté de Tartakowsky et Margairaz - Éd. du Détour

Londres-Vichy : liaisons clandestines de Pierre Abramovici - Ed. Nouveau Monde

Des Républicains : Le roman vrai des Raspail de Ludovic Frobert - Ed. Libel

Cette liste s'ajoute donc à celle diffusée antérieurement à travers notre newsletter du 20 décembre 2019. Pour la consulter de nouveau, se reporter ici

Ce qui nous donne au total un ensemble de 21 titres que les abonné-es et adhérent-es nous ont proposés, ce en quoi nous les remercions d'autant plus chaleureusement que la création d'un Prix Henri Guillemin relève d'une première.

Nous avons déjà lu certains de ses ouvrages. D'autres sont en cours de lecture. Enfin, quelques uns restent encore à lire.

Toujours est-il qu'en février, parmi ces propositions, nous retiendrons six titres qui seront confiés au jury pour lecture et analyse. En septembre 2020, le jury désignera, parmi ces six titres, le lauréat du Prix Henri Guillemin.

Colloque Henri Guillemin

Nous sommes en mesure de vous présenter l'affiche de notre prochain colloque. Il rassemblera huit intervenants reconnus, dont le témoignage portera sur le thème de la manipulation de l'enseignement de l'Histoire par la classe dirigeante, aussi bien dans le domaine de l'histoire proprement dite, que celui de l'histoire littéraire et même de l'histoire de la pensée économique.

La date est fixée au samedi 28 novembre 2020 à Paris. Le thème qui est presque arrêté est "L'enseignement de l'Histoire en péril (histoire politique, littéraire, économique) - une amnésie collective organisée".

Voici, en attendant la définition du programme définitif, la liste des intervenants, présentés par ordre alphabétique.

Yves Ansel
Ancien élève de l’ENS, agrégé ès lettres, docteur d'Etat, professeur de littérature française (XIXe et XXe siècles) à l’Université de Nantes.

Patrick Berthier
Professeur émérite, ancien élève de l'ENS, agrégé de lettres, docteur d'Etat, co-fondateur de LAHG.

Benoît Bréville
Rédacteur en chef du Monde Diplomatique, Historien, docteur en histoire.

Laurence De Cock
Agrégée d’histoire et de géographie, docteure en sciences de l'éducation, professeure agrégée en lycée à Paris, chargée de cours à l’Université Paris-Diderot.

Rémy Herrera
Economiste, docteur d’État, chercheur au CNRS (Centre d'économie Sorbonne). Enseigne à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Annie Lacroix-Riz
Historienne, ancienne élève de l'ENS, agrégée d’histoire, docteur d'Etat, professeure émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris VII-Denis Diderot.

Mathilde Larrère
Historienne, ancienne élève de l'ENS, agrégée d’histoire, docteure d'Etat, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Shlomo Sand (sous réserve)
Professeur à l'université de Tel Aviv, docteur d’État, historien spécialisé dans l'histoire contemporaine.

Cette journée se présente comme un moment d'une riche intensité et devrait apporter un ensemble d'enseignement d'une densité assez rare.

Notre priorité, à ce jour, est de trouver une salle conforme à l'événement. Aussi, si certain-e d'entre vous dispose de contacts particuliers ou autres facilités dans ce domaine, il peut se considérer comme le bienvenu car cela nous aiderait infiniment.

Film documentaire sur Henri Guillemin

Nous rappelons ici ce projet en cours. Il s'agit de réaliser un film documentaire sur Henri Guillemin visant à expliciter, par une série de témoignages, l'écho que son engagement et ses travaux rencontrent aujourd'hui auprès du public, dans un contexte de questionnements socio politiques.

Plus qu'un portrait, nous souhaitons faire découvrir au plus grand nombre, à travers ses travaux, les vérités utiles qui permettent de mieux comprendre les soubressauts de notre histoire contemporaine.  

La réalisation d’un tel documentaire peut sembler une tâche immense, mais l'association Les ami(e)s d'Henri Guillemin dispose, à elle seule, d'importantes ressources (témoignages de nombreuses personnalités ayant connu Henri Guillemin de son vivant, commentaires de personnalités reconnues, archives familiales, documents inédits, moyens techniques, apports et savoir-faire amicaux et bénévoles, etc...), ce qui autorise notre engagement dans la poursuite de cet objectif. L'avenir seul dira ce qu'il en est.   

Chemins de traverse

Création artistique Land Art de Nils Udo (artiste né en 1937 en Allemagne) Fissure dans la lave - Fleurs-lanternes
Fujiflex sur aluminium 96 X 124 cm - Ile de la Réunion - 1998

C’est la rubrique qui nous permet de faire connaître des ouvrages d’auteurs contemporains, dont les sujets entrent en convergence avec les engagements d'Henri Guillemin, notamment dans le champ de l’histoire politique.
Pour nous, il est important de faire connaître ce type d’ouvrages qui tordent le cou aux idées reçues et mettent en lumière les vérités qu'on s'est efforcé de cacher au nom de la bien pensance.

En 2020, les Chemins de traverse continueront de sillonner les paysages de la pensée critique.

Voici donc notre plan d'actions pour 2020 qui poursuit l'ambition de faire connaître le mieux possible la pensée d'Henri Guillemin.   

Très bonne année 2020 à toutes et à tous !

Note d'Edouard Mangin

Image, impression numérique sur Rag photographie de Gérard Paris-Clavel - 2007 - Légende de l'auteur : « Deuxième fortune mondiale selon le classement annuel de Forbes, le multimilliardaire spéculateur américain Warren Buffett dit très platement : « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner.» [cela date de 2007 - Ndl'E]

2 réponses

  1. Bonjour! Vos projets sont enthousiasmants, et je vais adhérer à votre association. Si vous avez besoin d'aide financière pour l'organisation de votre colloque ou pour la réalisation du film, je suis prête à vous aider, dans la mesure de mes moyens, qui sont modestes mais que je mets volontiers à votre disposition. Hélas, mon adhésion ne fera pas baisser la moyenne d'âge de vos amis et amies: j'entre dans ma quatre-vingt-deuxième année!... Mes vœux donc aux amies et amis d'Henri Guillemin pour que 2020 soit une année de renaissance de l'esprit critique. Et que le pavé gagne sur le lingot! Bien amicalement, Catherine Seylaz-Dubuis
  2. Il serait plus juste que ce soient les adhérents de l'association qui votent pour désigner le lauréat du prix : les décisions collectives sont souvent plus équitables que les choix d'un jury, quel que soit sa composition...

Répondre à Catherine Seylaz