Catégories
Livres

Hugo et la sexualité

Hugo a voulu que tout ce qui était sorti de sa plume parvînt à la postérité, tout jusqu’à ses papiers intimes. Aussi Guillemin n’a-t-il eu qu’à puiser dans le fonds Hugo de la BnF pour bâtir l’essentiel de ce court essai dont, en 1954, les prudes et/ou les hypocrites se scandalisèrent.

Il voulait pourtant seulement comprendre comment cet homme au comportement charnel ardent, voire obsessionnel, avait pu créer dans ses œuvres autant de héros totalement chastes ; Guillemin n’a fait que remplacer les propos à voix basse par les réalités, sans juger, et dans le droit fil de sa conviction, héritée de Sainte-Beuve, qu’on ne commence à entrevoir la réalité d’un homme que si on sait quelle a été son attitude à l’égard de Dieu, du sexe et de l’argent.

Catégories
Livres

Vallès, du courtisan à l’insurgé

Publié en 1990 chez Arléa sous un titre plus explicite (Du courtisan à l’insurgé. Vallès et l’argent), ce petit essai vient tard dans la bibliographie des livres de Guillemin, mais cela faisait des décennies qu’il se passionnait pour Jules Vallès et pour « ce feu qui brûlait en lui » ; il a notamment préfacé L’Insurgé pour les éditions Rencontre en 1968, et publié au fil des années plusieurs articles dont ces pages sont la synthèse.

On y voit comment Vallès, ayant d’abord tenté de se renier pour réussir socialement, n’y est pas parvenu, et est peu à peu, non sans crises, revenu vers sa vraie nature, comme journaliste, puis comme « insurgé » au sens littéral du terme, au nom de la justice sociale.

Guillemin, qui aimait Vallès « parce qu’il n’avait pas triché, qu’il ne s’était pas contenté de parler et d’écrire », a voulu ranimer le « brasier » de sa révolte.

Catégories
événements

Un colloque sur Henri Guillemin très suivi

jsl

Le colloque « Henri Guillemin et la Révolution Française  – le moment Robespierre », s’est déroulé le 26 octobre 2013 à l’Institut Catholique de Paris devant un public multi générationnel d’environ 150 personnes, surtout des jeunes informés par Internet.

Robespierre attise toujours aujourd’hui les passions négatives les plus débridées. Phénomène facile à comprendre quand on connaît par qui et pour qui est écrite l’Histoire de France officielle. Henri Guillemin a plaidé pour réhabiliter l’homme, sa philosophie politique et son action à la tête de l’Etat pendant la 1ère république, en tordant le cou aux inventions pures et simple qui ont, hélas, la vie dure ; comme par exemple le fait que les exécutions de la Terreur, sont mises par ses adversaires, sur le compte de Robespierre qui les aurait lui-même organisées .