Bio chronologique

Guillemin en dates

1903

Naissance le 19 mars 1903 à Mâcon.

Les années d'études

HG 50 ans1907/1919 : études au Lycée Lamartine de Mâcon.
1919/1920 : Lettres supérieures au Lycée du Parc à Lyon.
1920/1921 : Première supérieure. Echoue au concours de la rue d'Ulm.
1921/1922 : Admissible à Ulm. Echoue à l'oral.
1922 : première rencontre avec Marc Sangnier, fondateur du Sillon.
1922/1923 : entre à l'Ecole supérieure de la rue d'Ulm.
1924/1925 : il est secrétaire de Marc Sangnier.
1925 : rencontre de François Mauriac aux Décades de Pontigny.
1926/1927 : échec à l'agrégation de Lettres classiques.
1928 : obtient l'agrégation de Lettres classiques.

L'enseignement et les débuts de l'oeuvre

1928 : mariage avec Jacqueline Rödel, fille de Jacques Rödel, ancien secrétaire
du Sillon et ami de Marc Sangnier. Jacqueline est la filleule de Sangnier.
1928/1929 : professeur au Lycée de Tours.
1929 : naissance de François.
1929/1930 : professeur au Lycée de Bayonne.
1931 : mort de François.
1931/1932 : congé sans solde pour convenance personnelle. Il prépare sa thèse.
1932 : naissance de Philippe.
1932/1933 : professeur au Lycée de Clermont-Ferrand.
1933 : naissance de Françoise.
1933/1934 : professeur en Lettres supérieures au Lycée Faidherbe à Lille.
1934/1936 : professeur de Première supérieure au Lycée du Parc à Lyon.
1936 : soutient sa thèse sur le Jocelyn de Lamartine après sa publication la même année, ainsi que sa thèse secondaire sur Les Visions de Lamartine.
1936/1938 : directeur des études françaises à l'Université du Caire.
1938 : naissance de Marianick.
1938/1942 : titulaire de la chaire de littérature française à la Faculté des lettres de
Bordeaux.

L'historien, le critique littéraire, le conférencier

1939 : Flaubert devant la vie et devant Dieu, avec une préface de François Mauriac, premier ouvrage non universitaire de Guillemin.
juillet 1942 : départ pour la Suisse. Il est rejoint par sa famille un peu plus tard.
1943 : naissance de Michel.
1945 : attaché puis conseiller culturel à l'ambassade de France à Berne.
1961 : achat du "Terrier", résidence secondaire dans la Bourgogne sud.
1962 : retraite des Affaires étrangères, retour à l'Education nationale. Il est nommé
professeur de littérature française à l'Université de Lyon.
1963 : retraite de l'Education nationale. Il est nommé professeur "extraordinaire" à
l'Université de Genève.
1973 : retraite définitive.
1992 : Malheureuse Eglise, dernier ouvrage publié du vivant de Guillemin.

1992

Mort le 4 mai 1992 à Neuchâtel.